réincarnation

J’ai toujours été fasciné par le monde de l’au-delà, le paranormal, les esprits.
Haaalala ce sujet m’a toujours excité, je sais pas pourquoi. Plus jeune, mon jeu fav’ avec mes potes, c’était de jouer avec une planche de ouija (fabriqué avec du papier) et un verre. Rentrer en contact avec des gens qui étaient dans une autre dimension me faisais vibrer. Bon je te l’accorde, on n’avait aucune conscience des risques que l’on prenait. La démarche était vraiment de découvrir un autre monde par curiosité. Mais on s’est fait de bonnes frayeurs plus d’une fois.

À ce moment-là, je prenais vraiment ça pour un jeu, je crois qu’il y avait une partie de moi qui refusait d’y croire et une autre qui voulait absolument y croire.

autre dimension

Et pendant longtemps, j’ai fait taire la partie de moi qui savait que c’était là, que ça existait pour de vrai. Parce que ce n’est pas vu d’un très bon œil de penser que d’autres dimensions existent. Seuls les fous, complètement illuminés et déconnectés de la réalité peuvent imaginer qu’il y a  autre chose après la mort.
Alors j’ai fait taire toutes ces croyances. Et dès qu’elles osaient repointer le bout de leur nez, hop une petite pichenette sur le nez, et ça repartait d’où ça venait! Merci bonsoir!

Sauf que! Un jour j’ai eu un milliard de question dans la tête. J’ai mis du temps à apprendre à penser par moi-même et à me pauser de vraies questions, à propos de la vie, l’univers, qu’est-ce qu’on faisait ici, où va-t-on après, a-t-on une mission de vie.. toussa toussa.
Et j’étais bien déterminée à trouver des réponses à tout ce tourbillon de questionnement!!

Je partais de zéro! Je ne croyais en rien! J’avais eu une mauvaise expérience avec la religion alors laisse moi te dire que je m’étais mis un barrage anti-spiritualité, un bon gros château fort avec ses douves et ses canons chargés prêts à faire péter le moindre argument religieux! (à ce moment-là, je pensais que religion et spiritualité était la même chose)
Mais je voulais des réponses. Et toutes celles que je trouvais ne me convenaient pas, ou ne résonnaient pas en moi. J’étais pas convaincu!

Alors j’ai commencé à lire. L’Alchimiste. Une découverte incroyable, qui a bouleversé mon prisme de la vie. Ce livre a réveillé quelque chose en moi.
J’ai ressenti des choses que je n’avais jamais ressenties! C’était trop bon, j’étais vivante! J’avais le feeling que je commençais à comprendre, à ouvrir les yeux sur ma réalité.

Et un jour, j’ai faits la merveilleuse découverte de la chaîne youtube TISTRYA. Quel bonheur! Je n’ai pas de mot! Des personnes, toutes aussi intéressantes les unes que les autres, qui te racontent leur manière de voir la vie.
J’ai donc pu découvrir une autre manière de penser, une autre dimension. Cette dimension qui, depuis toujours, m’intriguait et me fascinait mais dont j’avais décidé d’ignorer l’existence sous prétexte que c’était un truc de perché.

La réincarnation était un sujet qui revenait très souvent. Mais j’ai l’impression que c’était trop pour mon cerveau de rationnelle. Impossible de concevoir que j’avais une âme qui, après la mort, s’incarnait dans un nouveau corps, et qui, de temps en temps, faisait des petites pauses dans le cosmos en attendant l’incarnation.
Ça ne me parlait pas! Je ne comprenais pas le concept.

Alors j’ai continué ma vie. Tout en approfondissant le sujet de la spiritualité. Les murs de ma réalité tombaient au fur et à mesure. Un nouveau monde s’offrait à moi. Qu’est-ce que ce sentiment était jouissif! J’avais l’impression de découvrir les trésors de l’univers que la société s’efforçait de faire disparaître.
Je la découvrais pour la première fois, cette petite boule de feu, une énergie vibratoire, que je sentais physiquement au niveau de mon sternum.
C’était incroyablement apaisant, je baignais dans l’amour.
Je voulais en savoir plus! Maintenant que j’avais ouvert des portes, j’avais très envie de comprendre encore mieux comment notre monde fonctionnait.
Me revoilà face au sujet de la réincarnation. J’apprends, je découvre, je suis plus apte à comprendre puisque mon prisme à changer.

Ce que je comprends de la réincarnation c’est que nous nous incarnons sur Terre pour apprendre. Nous avons une mission, et cette mission fera évoluer notre âme. Quand elle s’incarne, elle oublie toutes ses vies antérieurs (même si l’âme, elle, les garde en mémoire).
Et dans notre société, il est très difficile d’aller réveiller ces mémoires. Parce que si l’on comprenait que la mort n’est pas une fin en soi, nous n’aurions plus peur de mourir et serions beaucoup plus sereins. C’est la manière dont vivent certaines tribus ou certaines religions croyant en la réincarnation.

Dans notre culture, la mort fait peur. Elle est à la fois partout, mais on a du mal à en parler.
Taboue.
Effrayante.
On fait la course contre le temps, pour essayer de faire le maximum de choses qui pourrait nous rendre heureux avant de mourir. Le système l’a bien compris, il joue de cette peur pour créer le besoin de consommer: si tu achètes une grosse voiture, le dernier Iphone, et tout un tas de babioles, alors t’inquiète, tu seras super heureux et tu auras graaaaves kiffé ta vie avant que la mort vienne te chercher!

Ne plus avoir peur de mourir change la donne. C’est une nouvelle manière d’envisager les choses et de s’apaiser. Il n’y a plus de course contre le temps, simplement le moment présent.

Et cette manière d’envisager les choses résonnait en moi. Ça me parlait enfin!

J’ai mis du temps à l’accepter parce que j’avais peur de penser différemment. Peur qu’on me prenne pour une folle. Mais finalement c’est ma réalité, c’est ce en quoi je crois, et qui fait sens pour moi. Alors à quoi bon le nier.

Depuis que j’ai accepté que cette réalité vibrait en moi, je suis plus ouverte et réceptive à ces mémoires enfouis, mémoires de mes vies antérieurs. Je ressens et découvre certaines parties de mes anciennes vies.

Et surtout, je rencontre des personnes avec qui j’ai vécu des choses très fortes dans d’autres vies. Ce qui créé une connexion complètement… j’ai cherché, mais je n’ai pas trouvé l’adjectif juste. Il n’y a pas de mot pour expliquer ce genre de connexion. C’est de l’ordre du divin. Ça se vit, se ressent, les mots ne suffisent plus.

La réincarnation fait de nous qui nous sommes.
Toutes les épreuves que nous avons dû surmonter dans d’autres vies, font de nous cet être unique, avec une personnalité bien ancrée. Nous sommes des êtres divins, la lumière vibre en nous.

2018-09-23T07:55:57+00:00septembre 21st, 2018|Dans ma tête|0 Comments

Leave A Comment